•  

Mme Fernandez, professeur d’espagnol au secondaire

Mme Fernandez, professeur d’espagnol au secondaire

  • Depuis combien de temps enseignez-vous au LFKL ?

Je travaille au LFKL depuis 5 ans.

  • Pourquoi avoir choisi le LFKL pour enseigner ?

Mes enfants suivaient des cours au LFKL et j’aimais beaucoup l’importance donnée aux langues étrangères dans l’école. J’ai eu l’opportunité de joindre l’équipe d’Anglais dans un premier temps et d’Espagnol plus tard.

  • Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

C’est très motivant de voir comment les élèves apprennent à communiquer dans d’autres langues. J’aime beaucoup pouvoir partager des connaissances, non seulement sur les langues, mais aussi sur les cultures qui y sont associées.

Travailler avec des jeunes est quelque chose de très positif ; en tant qu’enseignants, on peut apprendre des choses nouvelles tous les jours de nos élèves !

  • Avez-vous une anecdote sur LFKL à partager ? Un projet sur lequel vous avez travaillé ?

En Espagnol, j’essaie d’emmener les élèves à un spectacle en espagnol tous les ans, d’habitude des pièces de théâtre ou de danse. Cela leur donne une vision, hors de l’école, de la langue et de la culture hispanophone.

  • Comment définiriez-vous le LFKL ?

Le LFKL est une école à petits effectifs, même si elle rassemble des élèves de multiples nationalités. Les élèves ne sont pas nombreux par classe, ce qui est un avantage du point de vue pédagogique, surtout pour l’apprentissage des langues.

L’équipe pédagogique propose de nombreux projets en dehors des programmes académiques, ce qui permet aux élèves d’avoir un meilleur contact avec leur entourage.

Les parents aussi sont très impliqués dans la vie de l’école et cela permet un bon rapport élèves-professeurs-parents.

  • Comment définiriez-vous les élèves du LFKL?

Les élèves du LFKL forment un groupe très hétérogène, mais, en général, ce sont tous des bons élèves. Ils ont du respect pour les enseignants et sont très impliqués dans les projets de groupe.

C’est important que les élèves fassent toujours de leur mieux, qu’ils s’impliquent dans la matière et qu’ils visent au-delà de l’effort minimum. J’attends qu’ils n’aient pas peur de parler des langues étrangères et qu’ils essaient de profiter de toutes les opportunités possibles pour communiquer.