•  

M. Luquiau et M. Michel, professeurs d’EPS

M. Luquiau et M. Michel, professeurs d'EPS

  • Depuis combien de temps enseignez-vous au LFKL ?

Nous travaillons au LFKL depuis deux ans.

  • Pourquoi avoir choisi le LFKL pour enseigner ?

Après avoir enseigné 6 ans au Lycée Français de Shanghai puis 1 année à Dallas aux Etats Unis je souhaitais revenir en Asie et particulièrement en Asie du Sud Est. La Malaisie est un pays agréable à vivre, assez structuré et évolué avec un climat tropical que j’affectionne particulièrement. (M. Luquiau)

Car l’Asie est un continent qui nous plait beaucoup. De plus le LFKL est équipé de bonnes installations sportives. (M. Michel)

  • Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

La diversité des activités enseignées. Voir les élèves grandir, s’émanciper, se réaliser. Faire découvrir de nouvelles règles, nouvelles sensations, nouvelles aptitudes aux élèves. Partager mes expériences passées tant sur qu’en dehors du terrain. (M. Luquiau)

La proximité avec les élèves. Le fait de les voir progresser pour atteindre de compétences inespérées au départ. L’évolution de la société avec une obésité et une sédentarité croissante me conforte dans le fait que nous avons un rôle éducatif certain en EPS. (M. Michel)

  • Quels types de projets avez-vous organisés avec vos élèves ? Avez-vous une anecdote sur le LFKL à partager ?

Au LFKL l’EPS se fait souvent en présence de spectateurs sauvages : nos amis les singes. Le matin à 8h ils se promènent sur le stade… le soir lorsque l’orage tombe ils se réfugient au gymnase… et le week-end ils viennent t’observer nager au bord du bassin. Nul part ailleurs cela peut être pareil ! (M. Luquiau)

Nous nous lançons dans l’organisation d’un PROZAP escalade en janvier 2020, c’est passionnant et stressant en même temps. Pour l’anecdote, j’avais promis à mes anciens collègues dans mon lycée du Lot et Garonne que je les accueillerais avec plaisir si j’étais muté au LFKL…..Ils viennent en avril 2020 avec 18 élèves : J’ai tenu ma promesse. (M. Michel)

  • Comment définiriez-vous le LFKL ? Quels sont ses points forts ? 

Le LFKL a une taille humaine (730 élèves comparé aux 1500 de Shanghai). On connait rapidement tous les élèves. Les installations sont agréables et faciles à utiliser. Le LFKL est au milieu de la nature dans un endroit calme.

  • Avez-vous une anecdote sur le LFKL à partager ?

Les élèves sont passionnants et curieux. Toujours à la recherche de nouvelles sensations, de nouvelles activités sportives. J’attends d’eux qu’ils s’expriment pleinement dans les prozap notamment en sports collectifs (rugby et volley-ball) et escalade. (M. Michel)