•  

Mme Sreenivasan, professeur d’anglais au secondaire

Mme Sreenivasan, professeur d'anglais au secondaire

  • Depuis combien de temps enseignez-vous au LFKL ?

Cela fait maintenant deux ans que j’enseigne l’anglais au LFKL.

  • Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

Ce que j’aime le plus, ici, ce sont les élèves : dynamiques, bien élevés, travailleurs et curieux du monde qui les entoure. Chaque matin, j’ai hâte de les retrouver, tant j’apprécie leur attitude vis-à-vis de l’apprentissage.

Kuala Lumpur est une ville formidable où travailler. Sans compter qu’on y trouve de multiples occasions d’apprendre. Il y a des lieux culturels, des parcs, des centres éducatifs et des possibilités de pratiquer de nombreux sports. Vivre dans une grande ville, c’est l’occasion de participer à des projets en partenariat avec le secteur privé ou institutionnel.

  • Quels types de projets avez-vous organisés avec vos élèves ?

Cette année, mes 4ème vont s’intéresser de près au journalisme alors que les 5ème, eux, vont mener des recherches sur les peuples autochtones de Malaisie et s’impliquer dans un projet de récits suite à la visite du musée national. Nous sommes également engagés avec d’autres établissements scolaires dans des projets internationaux comme celui de la Modélisation des Nations Unies (MUN). Toutes ces activités renforcent l’implication des élèves et leur confiance en eux tout en aiguisant leur esprit critique.

Cette année, j’ai donné à mes élèves deux tâches à mener à bien en groupes, à partir d’un nombre limité de ressources disponibles, et ce dans le but de développer leur créativité, leur capacité à collaborer et communiquer.

D’abord, ils ont dû construire le pont le plus long capable de supporter un nombre donné d’objets. Ensuite, ils ont dû réaliser la piste la plus longue et la plus solide sur laquelle puisse rouler une bille censée s’immobiliser à la fin à l’intérieur d’un carré que j’avais moi-même délimité.